Blogue

intergénération

L’INTERGÉNÉRATIONNEL : un concept d’avenir

Les gens qui quittent le nid familial le font généralement pour obtenir leur indépendance et voler de leurs propres ailes. Mais les temps changent. Les personnes vivent de plus en plus longtemps. Les parents ont souvent besoin de soins et de services que l’État ne peut pas toujours fournir. Ils doivent donc se fier à leurs enfants. Ce qui n’est pas toujours pratique quand les enfants demeurent à l’autre bout de la ville, quand ce n’est pas dans une autre ville.

C’est pourquoi de plus en plus de gens se tournent vers le concept de l’intergénérationnel. Qu’en est-il? Il s’agit d’une maison unifamiliale à laquelle on a ajouté un logement de taille plus modeste. Bien que rattaché à la maison, ce nouveau logement est indépendant, avec sa propre entrée, préservant ainsi l’intimité de tous. Il est à noter que des duplex peuvent également être transformés en propriétés intergénérationnelles.

L’intergénérationnel comporte de nombreux avantages. Il permet aux parents vieillissants de vivre dans un environnement familier, où ils se sentiront en sécurité. Il renforce les liens entre les générations. Les frais courants relatifs à l’entretien d’une maison peuvent être partagés.

Il permet le maintien à domicile de parents en perte d’autonomie, évitant à ces derniers de se retrouver dans des résidences anonymes, où les soins peuvent parfois laisser à désirer.

Comme la maison intergénérationnelle ne comporte qu’une seule adresse, il est important de déterminer au départ comment les coûts (taxes, hypothèques, etc.) seront partagés. Il existe d’ailleurs plusieurs arrangements possibles en ce qui concerne l’hypothèque.

Étant donné que l’intergénérationnel est un phénomène relativement peu répandu, il importe de se renseigner auprès des autorités municipales avant d’entreprendre des constructions. Certaines municipalités ont assoupli récemment leurs réglementations devant la popularité croissante du concept. Mais comme les règlements diffèrent d’une ville à l’autre, mieux vaut s’informer pour éviter les mauvaises surprises. À la base, toutefois, les règlements concernant la construction ou l’agrandissement de maisons s’appliquent également aux transformations en propriétés intergénérationnelles. C’est le cas pour Outremont. Nous rappelons ici quelques points importants si vous vous lancez dans l’aventure de l’intergénérationnel.

Construction neuve ou agrandissement d’un bâtiment : *

• Plans préparés par un professionnel

• Certificat de localisation à l’échelle

• Photos des conditions existantes

• Échantillon des matériaux

• Preuve de propriété

• Accord des copropriétaires, le cas échéant

• Procuration, le cas échéant

• Fiche-bâtiment

Une autre réalité qu’il faut prendre en considération : les parents ne sont pas éternels. Viendra un jour où le logement additionnel sera vide. Il serait bon d’envisager dès le départ ce que l’on comptera en faire. Si le couple a des enfants, peut-être que ceux-ci pourront en profiter une fois adultes. Il n’est pas nécessaire que l’endroit serve uniquement aux parents et aux enfants. Il peut également servir à des frères et à des sœurs.

L’intergénérationnel étant promis à un bel avenir, des entrepreneurs en construction et des promoteurs immobiliers commencent à investir ce créneau. Ils offrent des modèles de maisons neuves déjà « converties » en maisons intergénérationnelles. Les acheteurs ont ainsi le loisir de choisir une demeure qui leur convient.

Outremont s’est doté récemment d’un Centre communautaire intergénérationnel (CCI). Peut-être que ce concept inspirera les citoyens du quartier pour leur demeure. Les temps changent, l’immobilier aussi. L’intergénérationnel en est la preuve.

*Source : site Web de l’arrondissement d’Outremont.